Menu Fermer

LA SOPHROLOGIE

DEFINITION ET INFLUENCES DE LA SOPHROLOGIE

Etymologiquement, le mot SOPHROLOGIE vient du grec ancien et veut dire étude de la conscience harmonieuse. Il se compose de « sôs» : sain, harmonieux, «phrến » : conscience, «logía» :  étude.

DEFINITION

  • C’est tout d’abord une thérapie brève psychocorporelle.
  • Elle répond au besoin « Comment puis-je faire pour aller mieux ? ».
  • Mise en place par le médecin neuropsychiatre Alfonso Caycédo en 1960.
  • Le processus sophrologique agit sur le corps et sur le mental. Les deux étant étroitement liés, quand on détend le corps par des exercices de relaxation dynamique (inspirés du yoga), cela agit sur le mental et quand on détend le mental par des sophronisations (visualisations positives), le corps en bénéficie => C’est un cercle vertueux.
  • Elle permet d’installer de la somatisation positive : Une pensée, une action ou un ressenti positifs enclenchent à nouveau une pensée, une action ou un ressenti de même nature.

LES INFLUENCES DE LA SOPHROLOGIE

La sophrologie s’inspire de nombreuses disciplines, au carrefour entre l’occident et l’orient :

  • La neurologie: Pour la définition des différents états de conscience.
  • L’hypnose: Qui a permis de définir l’état de conscience recherché pour le travail thérapeutique.
  • La psychanalyse: Pour expliquer la signification inconsciente des comportements.
  • La méthode Vittoz : C’est une méthode de relaxation psychosensorielle, qui définit le rôle des sens et de la concentration sur la conscience.
  • L’autosuggestion positive – la méthode Coué : Le principe d’une suggestion consciente et méthodique qui permet d’influencer positivement son état.